Avions contraints de voler à vide : bienvenue en Absurdistan

Plusieurs compagnies aériennes européennes se retrouvent à devoir faire voler leurs avions, même vides, pour ne pas perdre leurs créneaux si chèrement obtenus dans les aéroports. Au total, 18.000 vols « inutiles » devront être effectués cette année. Une situation ubuesque que doit régler la Commission européenne.

Mettre en place un ambitieux plan climat qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 55% d’ici 2030, et en même temps, faire voler des avions vides à cause de sa réglementation. Un casse-tête pour la Commission européenne, dont les règles prévoient qu’une compagnie aérienne doit assurer 80% de ses créneaux d’atterrissage et de décollage, faute de les perdre la saison suivante. Si la réglementation a été allégée à hauteur de 50% il y a quelques mois, près de 18.000 vols « inutiles » seront effectués, regrette le PDG de la compagnie allemande Lufthansa.
Parmi les compagnies concernées au sein du groupe Lufthansa, Brussels Airlines a annoncé qu’elle devra procéder à 3.000 vols vides, ou presque. Une situation incompréhensible pour le ministre fédéral belge de la Mobilité, Georges Gilkinet, qui a adressé une lettre à la commissaire européenne aux Transports, Adina Valean. Il demande d’abaisser encore le seuil d’utilisation des créneaux et d’offrir davantage de flexibilité aux compagnies aériennes pour organiser leurs vols.

Source : https://www.europe1.fr/economie/avions-contraints-de-voler-a-vide-la-commission-europeenne-sous-pression-4086436

Laisser un commentaire