Où est passé le grand débat ?

Vous vous en souvenez tous : lors de la crise des Gilets Jaunes, Emmanuel Macron lançait le « Grand Débat National » et demandait aux maires d’ouvrir, dans chaque mairie, un cahier de Doléances. Un exercice de démocratie directe qui n’avait pas été pratiqué depuis 1789 et qui fut fait notamment à Gignac, sous la mandature d’Eugène Labroue.

Tous ceux qui y ont participé s’en souviennent, ces débats furent riches dans le sens où un grand nombre de problématiques, locales, régionales ou nationales furent abordées. Car dès lors qu’on donne la parole aux gens de manière ouverte, les idées fusent, chacun a quelque chose à dire et est fier de pouvoir l’exprimer.

Toutes les interventions ont été retranscrites et synthétisées dans un document que vous pouvez retrouver ICI.

Parmi les choses à mettre en œuvre à l’échelon local, il avait notamment été indiqué : Un cahier « de propositions constructives » permanent pourrait être à la disposition des habitants et une réunion annuelle de débat pourrait être instituée.

A-t-on avancé depuis ou bien tout ça est-il tombé aux oubliettes de l’Histoire ? (car c’est tellement plus facile de ne rien faire).

Comme support à utile cette question, je vous invite à regarder l’excellent documenatire LES DOLEANCES d’Hélène Desplanques, d’une durée de 52 minutes et disponible gratuitement jusqu’au 5 mars sur la plateforme de France Télévision. Le lien de visionnage est ICI.

Synopsis du doc :

C’est un succès. 19 899 cahiers et plus de 200 000 contributions rédigées à la main sur les déserts médicaux, les transports, le logement, les petites retraites… Jamais publiés, jamais exploités, que sont devenus ces textes éminemment politiques ?
Pendant plus de deux ans, Hélène Desplanques a enquêté dans les archives départementales, à la recherche de ces textes et de leurs auteurs, afin de redonner une existence publique aux Doléances.
Avec Fabrice Dalongeville, maire d’Auger-Saint-Vincent dans l’Oise, elle est partie à la rencontre de ces anonymes et ces collectifs de citoyens qui se battent pour que ces textes soient enfin reconnus. De la Creuse jusqu’en Meuse, en Gironde et même jusqu’à l’Assemblée Nationale, ils ont sillonné le territoire avec un espoir tenace, faire publier les Doléances et rendre la parole à celles et ceux qui l’avaient prise en 2019 !

Extrait 1 :

 

Extrait 2 :

 

« Champ de luttes, Semeurs d’Utopie » disponible pendant 1 mois

Dans le cadre des manifestations des agriculteurs, Mathilde Syre, la réalisatrice de ce film-documentaire de 1h15 sur le monde paysan met son film en libre accès pendant 1 mois sur internet.

Elle nous précise : « Lors des mobilisations agricoles, je me rends compte que le grand public ne connait pas toujours le quotidien des paysans. La sensibilisation est nécessaire pour que les consommateurs s’engagent au côté des paysans. Alors je mets en libre accès pendant 1 mois le film que j’ai réalisé sur 4 fermes en agriculture paysanne. »

BANDE ANNONCE :


Un seul commentaire pour l’instant sur Allociné : « Beaucoup de tendresse dans ces portraits. On a envie que ces personnages réussissent et s’accomplissent »

Le lien pour visionner le film en entier est ici : https://vimeo.com/393117712

 

Encore du bon cinéma !

C’est parti pour la 14e édition de MyFrenchFilmFestival!

Jusqu’au 19 février 2024, vous pouvez découvrir en ligne 26 films (11 longs métrages et 15 courts-métrages) illustrant la créativité du jeune cinéma francophone.

Cela se passe sur la plateforme MyFrenchFilmFestival.com.

Les courts-métrages sont accessibles gratuitement et les longs-métrages sont à 1,99€ l’unité ou 7,99€ le pack.

Par ailleurs, mardi 6 à 20h30, vous pourrez voir à Gignac l’excellent film « Le théorème de Marguerite » qui décrit les difficultés d’une étudiante en mathématiques pour faire reconnaître sa valeur.

Mycéliades 2024, c’est reparti !

Comme l’an passé, nous renouvelons l’opération « Mycéliades – Nuit des étoiles d’hiver » qui se déroule dans toute la France du 1er au 15 février.

Comme l’an passé, nous sommes partenaires de la médiathèque et du cinéma Rex de Brive. Dans ce cadre,  nous vous proposons une conférence, une discussion autour d’un film et une soirée d’observation et de photographie du ciel.

Le programme complet des activités organisées à Brive est ICI

1. Conférence « L’Intelligence Artificielle va-t-elle nous surpasser ? »

Après un bref aperçu des développements de la robotique et de l’IA au cours des 30 dernières années, nous ferons un point sur les capacités de ces machines à la date d’aujourd’hui : comment elles fonctionnent, quels sont leurs domaines d’application, dans quoi elles excellent, ou pas.

Nous échangerons en direct et de manière interactive avec Chat-GPT et DALL-E afin de vérifier leurs performances.

Nous aborderons les risques liés aux fake-news et au piratage.

Nous verrons quels sont les axes de recherche pour les années à venir et comment sont pris en compte les aspects éthiques.

Date : Samedi 3 février à 15 heures

Lieu : Salle d’études de la médiathèque de Brive

Durée : 1 heure + questions

 

2. Film « Terminator » et débat

« Terminator » de James Cameron est sorti en 1984. Devant le succès commercial, il  a été suivi par plusieurs autres opus, mais c’est bien la version originale qui vous sera projetée.

Faut-il rappeler l’histoire ? En 2029 la guerre fait rage entre les machines et les humains. Alors que les machines sont en passe de perdre, elles envoient dans le passé un robot (interprété par Arnold Schwarzenegger) chargé de tuer Sarah Connor avant qu’elle puisse donner naissance à John Connor, le futur chef de la résistance contre les machines.

Nous introduirons le film et nous en discuterons ensuite, en lien direct avec ce que vous aurez pu apprendre lors de la conférence de la veille sur les I.A.

Date : Dimanche 4 février à 17 heures

Lieu : Cinéma Rex de Brive

Durée du film : 1 heure 45.

 

3. Soirée astro-photo

En partenariat avec l’Association Française d’Astronomie et l’Atelier photo numérique du Centre Culturel Jean-Jaurès de Brive, nous vous convions à une soirée d’observation des constellations d’hiver (Orion, le Grand Chien, les Pléiades, etc.) ainsi qu’à une initiation à la photographie du ciel nocturne.

Apportez des jumelles et des appareils photos avec trépied selon vos possibilités et nous vous expliquerons tout (accessible aux enfants à partir de 6 ans)

Date : entre le 9 et le 12 février selon la météo et à partir de 19h30.

Lieu : Parking des peupliers au lac du Causse à Lissac-sur-Couze (45,0986° ,1,46323°)

La date exacte sera indiquée sur la page d’accueil de Gignac Ensemble

La Micro-Folie de la médiathèque de Gramat

Pour démarrer en douceur cette nouvelle année, nous vous donnons quelques informations sur ce lieu que nous avons découvert lors des dernières vacances scolaires, situé au 1er étage de la Médiathèque de Gramat.

Quelle joie de visiter ou revisiter celles-ci comme si nous étions seuls dans le musée; et avec les tablettes permettant de suivre les programmes projetés sur grand écran, vous avez tout loisir de faire votre choix pour aller plus loin qu’un simple coup d’œil: se rapprocher, faire le tour de l’œuvre tout en ayant une connaissance fine de son auteur et de ses motivations.

Et en plus, l’outil numérique vous ouvre d’autres perspectives sur des œuvres de même thématique ou bien de plonger dans la vie quotidienne de l’époque.

Bref une vraie immersion qui vous gagne, et si l’outil informatique vous rebute, n’ayez crainte, l’animateur du lieu, Dominique, ancien projectionniste bien connu de Ciné-lot, vous aidera au démarrage.

Ce lieu magique, même s’il est un peu loin de Gignac, mérite le détour et vous verrez que c’est assez vite addictif !

Pour en savoir plus, téléchargez le flyer complet  ICI.

Les meilleurs films de l’année 2023 à voir ou à revoir !

Le magasine Télérama et l’Association française des cinémas d’art et d’essai organisent, du 17 au 23 janvier 2024, la 26ᵉ édition du Festival Cinéma Télérama.

Pendant une semaine, ce festival vous propose de voir ou de revoir dans les salles Art et Essai, sa sélection des 21 meilleurs films de l’année 2023 ainsi que 5 films en avant première. Une bonne occasion de voir les films que l’on a raté lors de leur passage en salle.

Pour voir toute la programmation du Festival Télérama, cliquez ICI

Ce ne sont pas moins de 450 cinémas d’art et d’essai qui participent à l’événement. Chaque cinéma choisi dans la programmation les films qu’il projettera.

Près de chez nous, le cinéma REX de Brive participe au festival avec 6 films cette semaine : « Le procès Goldman » de Cédric Kahn, « Yannick » de Quentin Dupieux, « Le règne animal » de Thomas Cailley, « L’été dernier » de Catherine Breillat », « Le ciel rouge » de Christian Petzold, « Anatomie d’une chute » de Justine Triet (Palme d’or du Festival de Cannes 2023) et en avant première, ce samedi 20 janvier à 20h30, le dernier film de Quentin Dupieux « Daaaaaali! ».

Programmation du cinéma REX, ICI

Pour obtenir le Pass (valable pour 2 personnes) qui permet d’avoir des places à 4 € seulement, il suffit d’acheter le magasine ou, si on est déjà abonné, de le télécharger sur internet .

Œuvres d’art recherchent leurs propriétaires

Une conférence dans la salle des fêtes de Chenailler–Mascheix (petite commune de Corrèze entre Meyssac et Argentat) le vendredi 19 janvier à 20h30 sur « La spoliation des œuvres d’art dans le contexte des persécutions antisémites perpétrées entre 1933 et 1945 ».

Lors de cette conférence gratuite, Vincent Rigau-Jourpon, directeur du musée Labenche, vous expliquera et vous détaillera l’organisation de spoliation mise en œuvre par les appareils étatiques fascistes et hithlériens  en prenant pour exemple la tapisserie de Mortlake conservée au musée Labenche.

Pour vous donner envie de vous rendre à cette conférence, ou pour ceux qui veulent découvrir ce sujet, voici quelques films sur le même thème,  il vous suffit de cliquer sur les liens pour accéder aux informations

Le gantelet vert de Rudolf Maté : https://www.cinema-francais.fr/les_films/films_m/films_mate_rudolph/le_gantelet_vert.htm

Le train de John Frankenheimer :  https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/les-nuits-de-france-culture/le-train-film-tire-du-roman-le-front-de-l-art-1re-diffusion-jeudi-24-09-1964-7688373

Un château en enfer de Sydney Pollack : https://gonehollywood.fr/revues/chateau-enfer-pollack/

Monument men de Georges Clooney : https://www.herodote.net/L_art_victime_collaterale_de_la_guerre-article-1459.php

La femme au tableau de Simon Curtis : https://cafedesimages.fr/wp-content/uploads/2015/09/dossier_de_presse_la_femme_au_tableau.pdf

Et sur un thème légèrement différent : Le dernier Weermer de Dan Friedkin : https://mediafilm.ca/2019/the-last-vermeer

Ainsi que quelques livres :

 – Le musée disparu : enquête sur le pillage d’œuvres d’art en France par les nazis d’Hector Feliciano (Gallimard, 2009)
Plus d’informations : http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Hors-serie-Connaissance/Le-musee-disparu

– Les carnets de Rose Valland : le pillage des collections privées d’œuvres d’art en France durant la Seconde guerre mondiale d’Emmanuelle Polack et Philippe Dagen (Fage, 2011)

– Saisies, spoliations et restitutions : archives et bibliothèques au XXe siècle sous la direction d’Alexandre Sumpf et Vincent Laniol (Presses universitaires de Rennes, 2012)
Plus d’informations : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=2953

– Livres pillés, lectures surveillées : les bibliothèques françaises sous l’occupation de Martine Poulain (Gallimard, 2013)
Plus d’information : http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Folio/Folio-histoire/Livres-pilles-lectures-surveillees

– Journal d’un collectionneur de René Gimpel (Hermann, 2011)
Plus d’informations : https://www.editions-hermann.fr/recherche?categories=

– Œuvres volées, destins brisées : l’histoire des collections juives pillées par les nazis de Melissa Mullet, Monika Tatzkow et Marc Masurovsky (publié par Beaux-Arts Magazine en 2013)

Il y a  la possibilité d’arriver à partir de 19 heures pour celles et ceux qui veulent partager un petit casse-croûte, chacun amenant de quoi grignoter.

12 films gratuits à visionner jusqu’au 31 décembre

Il s’agit du ARTE KINO FESTIVAL qui revient pour sa 8ème édition avec 12 longs métrages récents de jeunes cinéastes européens, tous de qualité puisque présélectionnés pour ce festival.

Chaque film est accompagné d’une courte interview du réalisateur, à regarder avant ou après le film, selon votre préférence.

Le prix principal est celui du public, c’est-à-dire vous, et si vous avez (beaucoup) de chance, un « Pass Interrail » est à gagner !

Voici, sans plus attendre, le lien pour les visionnages : https://artekinofestival.arte.tv/

Attention, pour pouvoir voter, il faut avoir un compte « Arte.tv », mais c’est également gratuit.

Nouvelle expo photo de Daniel Roblin

Notre ami photographe Daniel Roblin nous informe de sa nouvelle expo « Instants de lumière » que vous pourrez voir du 5 au 30 décembre à la médiathèque de Brive.

Elle sera accompagnée de sculptures de Thierry Jaud avec qui il collabore.

Rappel du site de Daniel Roblin où vous trouverez de nombreuses autres photographies : https://www.lezartsverts.com/