La fête du court-métrage c’est très bientôt !

Ce sera jeudi 21 mars à la salle polyvalente de Gignac.
Nous aurons les programmations pour les enfants des écoles à 10h et à 14h.
Et les programmations adultes en fin d’après-midi et début de soirée.

Vous trouverez le détail des 2 programmations adultes ICI.

En attendant, et toujours dans le cadre de la Fête du court-métrage, vous pouvez visionner gratuitement sur Arte.tv 11 court-métrages réalisés par des réalisateurs aujourd’hui célèbres (François Ozon, Stéphane Brizé, Mathieu Amalric…). Pour cela, cliquez ICI !

Renseignements complémentaires au 06.74.20.89.73.

Une conférence proposée par la Ligue des droits de l’Homme à Martel

Nos amis de la Ligue des droits de l’Homme – section de Martel – invitent, le lundi 25 mars, Arié Alimi, avocat au barreau de Paris et auteur de plusieurs ouvrages, pour une conférence intitulée: « Violences policières, Violences d’État ».

Les dérives du pouvoir macronien dans le domaine du contrôle policier inquiètent la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et sa section locale de Martel : interdiction quasi-systématique des manifestations (sauf celles de la FNSEA et alliés) justifiant des méthodes de répression redoutables comme « la technique des nasses » (jugée illégale par le Conseil d’État) et utilisant du matériel digne des forces armées, comme les sinistres Lanceurs de Balles de Défense (LBD, dites sublétales !) ou de multiples types de grenades.

Arié Alimi est avocat au barreau de Paris depuis 2001. Fondateur du cabinet Arié Alimi Avocats qui assiste des entreprises comme des particuliers dans des domaines d’intervention multiples, il s’est surtout fait connaître par ses interventions sur les affaires de violences policières : Rémi Fraisse, tué par une grenade offensive en 2014 sur le barrage de Sivens dans le Tarn, Geneviève Legay, gravement blessée en 2019 par une charge de police à Nice, Cédric Chouviat mort à Paris en 2020 à la suite d’une interpellation « à la George Floyd » (instruction encore en cours), pour ne pas mentionner sa défense des lycéens du lycée Bergson, de gilets jaunes, etc.

Ces éléments de sa vie professionnelle, et surtout ses analyses sur notre société, entre autres sur les violences ethno-raciales dans les quartiers populaires ou l’instrumentalisation de la police dans la répression des manifestations politiques ou écologiques, l’ont amené à la rédaction de deux ouvrages majeurs : Le Coup d’État d’urgence : surveillance, répression et libertés (2021) et L’État hors-la-loi : logiques des violences policières (2023).

Arié Alimi, de tradition juive, vient d’écrire un nouveau livre « Juif, Français, de gauche… dans le désordre » (qui devrait être disponible à l’heure de la conférence (en petite quantité, il ne sortira en librairie que le 4 avril). Arié sera donc vraisemblablement amené, surtout si une question lui est posée sur ces événements, à aborder le sujet actuellement brûlant du conflit israélo-palestinien. Arié Alimi est membre du bureau national de la LDH.

Une nuit entière de radio sur le thème « Paysannes et paysans »

Voici un événement qui se passe un peu loin de chez nous, à Saint-Junien (Haute-Vienne), mais qui peut intéresser certains d’entre-vous.

« Pour la troisième année consécutive nous vous invitons à une expérience radiophonique immersive de 12 heures.
Imaginez un studio radio éphémère installé dans votre salon avec canapés, fauteuils, matelas, lumière tamisée et laissez-vous emporter pour une nuit d’écoute collective autour des mondes paysans. Pour aborder les enjeux de l’agriculture aujourd’hui et les problématiques de celles et ceux qui nous nourrissent, nous proposerons des documentaires sonores, un débat, des fictions radio en direct, de la musique live…
Arrivez quand vous voulez, écoutez, faites une pause, somnolez, dormez, le train de la Nuit de radio est un omnibus qui prend tous les passagers !

Buvette et restauration sur place toute la nuit
Et petit déjeuner offert à celles et ceux qui iront jusqu’au bout »

ENTRÉE LIBRE.

Pour les infos pratiques : https://la-megisserie.fr/2023/09/10/une-nuit-de-radio/

 

Encore du bon cinéma !

C’est parti pour la 14e édition de MyFrenchFilmFestival!

Jusqu’au 19 février 2024, vous pouvez découvrir en ligne 26 films (11 longs métrages et 15 courts-métrages) illustrant la créativité du jeune cinéma francophone.

Cela se passe sur la plateforme MyFrenchFilmFestival.com.

Les courts-métrages sont accessibles gratuitement et les longs-métrages sont à 1,99€ l’unité ou 7,99€ le pack.

Par ailleurs, mardi 6 à 20h30, vous pourrez voir à Gignac l’excellent film « Le théorème de Marguerite » qui décrit les difficultés d’une étudiante en mathématiques pour faire reconnaître sa valeur.

La Micro-Folie de la médiathèque de Gramat

Pour démarrer en douceur cette nouvelle année, nous vous donnons quelques informations sur ce lieu que nous avons découvert lors des dernières vacances scolaires, situé au 1er étage de la Médiathèque de Gramat.

Quelle joie de visiter ou revisiter celles-ci comme si nous étions seuls dans le musée; et avec les tablettes permettant de suivre les programmes projetés sur grand écran, vous avez tout loisir de faire votre choix pour aller plus loin qu’un simple coup d’œil: se rapprocher, faire le tour de l’œuvre tout en ayant une connaissance fine de son auteur et de ses motivations.

Et en plus, l’outil numérique vous ouvre d’autres perspectives sur des œuvres de même thématique ou bien de plonger dans la vie quotidienne de l’époque.

Bref une vraie immersion qui vous gagne, et si l’outil informatique vous rebute, n’ayez crainte, l’animateur du lieu, Dominique, ancien projectionniste bien connu de Ciné-lot, vous aidera au démarrage.

Ce lieu magique, même s’il est un peu loin de Gignac, mérite le détour et vous verrez que c’est assez vite addictif !

Pour en savoir plus, téléchargez le flyer complet  ICI.

Les meilleurs films de l’année 2023 à voir ou à revoir !

Le magasine Télérama et l’Association française des cinémas d’art et d’essai organisent, du 17 au 23 janvier 2024, la 26ᵉ édition du Festival Cinéma Télérama.

Pendant une semaine, ce festival vous propose de voir ou de revoir dans les salles Art et Essai, sa sélection des 21 meilleurs films de l’année 2023 ainsi que 5 films en avant première. Une bonne occasion de voir les films que l’on a raté lors de leur passage en salle.

Pour voir toute la programmation du Festival Télérama, cliquez ICI

Ce ne sont pas moins de 450 cinémas d’art et d’essai qui participent à l’événement. Chaque cinéma choisi dans la programmation les films qu’il projettera.

Près de chez nous, le cinéma REX de Brive participe au festival avec 6 films cette semaine : « Le procès Goldman » de Cédric Kahn, « Yannick » de Quentin Dupieux, « Le règne animal » de Thomas Cailley, « L’été dernier » de Catherine Breillat », « Le ciel rouge » de Christian Petzold, « Anatomie d’une chute » de Justine Triet (Palme d’or du Festival de Cannes 2023) et en avant première, ce samedi 20 janvier à 20h30, le dernier film de Quentin Dupieux « Daaaaaali! ».

Programmation du cinéma REX, ICI

Pour obtenir le Pass (valable pour 2 personnes) qui permet d’avoir des places à 4 € seulement, il suffit d’acheter le magasine ou, si on est déjà abonné, de le télécharger sur internet .

Œuvres d’art recherchent leurs propriétaires

Une conférence dans la salle des fêtes de Chenailler–Mascheix (petite commune de Corrèze entre Meyssac et Argentat) le vendredi 19 janvier à 20h30 sur « La spoliation des œuvres d’art dans le contexte des persécutions antisémites perpétrées entre 1933 et 1945 ».

Lors de cette conférence gratuite, Vincent Rigau-Jourpon, directeur du musée Labenche, vous expliquera et vous détaillera l’organisation de spoliation mise en œuvre par les appareils étatiques fascistes et hithlériens  en prenant pour exemple la tapisserie de Mortlake conservée au musée Labenche.

Pour vous donner envie de vous rendre à cette conférence, ou pour ceux qui veulent découvrir ce sujet, voici quelques films sur le même thème,  il vous suffit de cliquer sur les liens pour accéder aux informations

Le gantelet vert de Rudolf Maté : https://www.cinema-francais.fr/les_films/films_m/films_mate_rudolph/le_gantelet_vert.htm

Le train de John Frankenheimer :  https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/les-nuits-de-france-culture/le-train-film-tire-du-roman-le-front-de-l-art-1re-diffusion-jeudi-24-09-1964-7688373

Un château en enfer de Sydney Pollack : https://gonehollywood.fr/revues/chateau-enfer-pollack/

Monument men de Georges Clooney : https://www.herodote.net/L_art_victime_collaterale_de_la_guerre-article-1459.php

La femme au tableau de Simon Curtis : https://cafedesimages.fr/wp-content/uploads/2015/09/dossier_de_presse_la_femme_au_tableau.pdf

Et sur un thème légèrement différent : Le dernier Weermer de Dan Friedkin : https://mediafilm.ca/2019/the-last-vermeer

Ainsi que quelques livres :

 – Le musée disparu : enquête sur le pillage d’œuvres d’art en France par les nazis d’Hector Feliciano (Gallimard, 2009)
Plus d’informations : http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Hors-serie-Connaissance/Le-musee-disparu

– Les carnets de Rose Valland : le pillage des collections privées d’œuvres d’art en France durant la Seconde guerre mondiale d’Emmanuelle Polack et Philippe Dagen (Fage, 2011)

– Saisies, spoliations et restitutions : archives et bibliothèques au XXe siècle sous la direction d’Alexandre Sumpf et Vincent Laniol (Presses universitaires de Rennes, 2012)
Plus d’informations : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=2953

– Livres pillés, lectures surveillées : les bibliothèques françaises sous l’occupation de Martine Poulain (Gallimard, 2013)
Plus d’information : http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Folio/Folio-histoire/Livres-pilles-lectures-surveillees

– Journal d’un collectionneur de René Gimpel (Hermann, 2011)
Plus d’informations : https://www.editions-hermann.fr/recherche?categories=

– Œuvres volées, destins brisées : l’histoire des collections juives pillées par les nazis de Melissa Mullet, Monika Tatzkow et Marc Masurovsky (publié par Beaux-Arts Magazine en 2013)

Il y a  la possibilité d’arriver à partir de 19 heures pour celles et ceux qui veulent partager un petit casse-croûte, chacun amenant de quoi grignoter.

12 films gratuits à visionner jusqu’au 31 décembre

Il s’agit du ARTE KINO FESTIVAL qui revient pour sa 8ème édition avec 12 longs métrages récents de jeunes cinéastes européens, tous de qualité puisque présélectionnés pour ce festival.

Chaque film est accompagné d’une courte interview du réalisateur, à regarder avant ou après le film, selon votre préférence.

Le prix principal est celui du public, c’est-à-dire vous, et si vous avez (beaucoup) de chance, un « Pass Interrail » est à gagner !

Voici, sans plus attendre, le lien pour les visionnages : https://artekinofestival.arte.tv/

Attention, pour pouvoir voter, il faut avoir un compte « Arte.tv », mais c’est également gratuit.

Nouvelle expo photo de Daniel Roblin

Notre ami photographe Daniel Roblin nous informe de sa nouvelle expo « Instants de lumière » que vous pourrez voir du 5 au 30 décembre à la médiathèque de Brive.

Elle sera accompagnée de sculptures de Thierry Jaud avec qui il collabore.

Rappel du site de Daniel Roblin où vous trouverez de nombreuses autres photographies : https://www.lezartsverts.com/