Pétition contre la privatisation d’espaces publics au Tolerme

Nous vous en avions parlé dans 2 articles datés des 30 juin et 12 juillet : le projet « Sandaya » d’un camping 5 étoiles avec un parc aquatique attenant risque de privatiser des espaces jusqu’alors publics.

Une pétition circule contre ce projet. A ce jour, plus de 500 personnes l’ont déjà signée.

Le lien est ici.

 

 

Un pique-nique citoyen ce 14 juillet à midi au bord du Lac de Tolerme

Pour faire suite à notre précédent article, nous relayons ci-dessous l’invitation faite par le collectif « Tolerme Nature » pour ce 14 juillet car le collectif est toujours en attente d’une date de réunion concernant l’avancement du projet :

Réservez votre 14 juillet au Lac du Tolerme pour un grand Pique-nique citoyen tiré du panier à midi côté Plage (*)
Ce sera l’occasion de faire plus ample connaissance, d’échanger, de débattre, de questionner, de recueillir idées/remarques/suggestions pour la suite… en attendant qu’une date de Réunion Publique et d’Information sur le Projet Sandaya soit fixée.

(*) Solution de repli en cas de pluie : Arche de la Presqu’île (si elle est toujours libre… à suivre)

Pour aller plus loin, voici quelques informations complémentaires relatives à l’environnement du lac et aux porteurs de ce projet :

Le lac du Tolerme est le plus grand plan d’eau artificiel du département du Lot.

Situé à 530 m d’altitude et d’une superficie de 38 ha, le lac du Tolerme permet de pratiquer la voile, l’aviron-découverte, le canoë et le pédalo.

La baignade est surveillée pendant l’été. Une plage de sable fin est aménagée côté Sénaillac-Latronquière, vous y trouverez aussi divers jeux de plage, ainsi qu’un toboggan aquatique.

Classé en 2e catégorie, le lac du Tolerme est le paradis des pêcheurs (la pêche est également possible dans les cours d’eau environnants).

Le cadre du lac du Tolerme est le lieu idéal pour profiter de la richesse de la nature environnante. Des chemins de randonnées sont balisés à l’intention des plus hardis. Un parcours sportif fait le tour du lac.

La société Sandaya est venue présenter son projet de parc aquatique au lac du Tolerme le 6 mai 2019 à la mairie de Sénaillac-Latronquière.

Initié par Cauvaldor dont dépend Sousceyrac-en-Quercy, partenaire historique du Syndicat du Lac du Tolerme, cette réunion avait pour thème principal l’évocation de ce projet décliné dans le tract distribué par Tolerme Nature.

Créé en 2010 par François GEORGES et Xavier GUILBERT, deux dirigeants ayant fait leurs preuves dans le secteur touristique, Sandaya est aujourd’hui un groupe de campings 4 et 5 étoiles répartis en Europe.

La logique voudrait que ce projet soutenu par l’ancien président de Cauvaldor, Gilles Liébus soit abandonné par Raphaël Daubet comme vient de l’être le projet de la cité de la mode. En attendant, nous comprenons la mobilisation des opposants à ce projet qui n’ont à ce jour ni réponse ni nouvelle de l’avancement ou de l’arrêt de ce projet de parc aquatique !

Grand-Figeac : le projet Sandaya au lac du Tolerme fait des vagues

C’est en substance le titre d’un article de La Dépêche qui présente le projet du groupe d’hôtellerie de plein air Sandaya qui gère dans toute l’Europe des villages de vacances « haut de gamme ».

Le problème, c’est que le projet avance dans une très grande opacité à tel point qu’un collectif « Tolerme Nature » s’est constitué. Il interpelle notamment les élus du Grand-Figeac pour avoir des réponses aux nombreuses questions qui se posent, tant en terme d’aménagements (quid des infrastructures existantes ?) que de la protection de l’environnement (gestion de l’eau, zones humides…). Le collectif demande avant tout un débat public afin que la population concernée puisse obtenir des réponses précises à ses interrogations.

D’ailleurs, le collectif « CNVMch -Méthanisation » du Lot pointe ce sujet dans sa lettre mensuelle de juin (envoyée, pour rappel, à toutes les mairies du département) avec un texte de « Tolerme Nature » que nous vous mettons ici.