Un rallye pédestre unanimement apprécié à la fête du village

Notre association a « ouvert le bal » de la fête du village en proposant de 10 heures à midi un rallye pédestre sous formes d’énigmes à résoudre.

Pour chaque énigme il fallait identifier le lieu, s’y rendre pour trouver le « coupon-réponse » et le mot-clé, revenir à la table de jeu pour relancer les dés et passer à l’énigme suivante.

La compétition a été acharnée car chaque équipe a fait preuve d’inventivité pour revenir au plus vite avec le maximum de réponses. Et chaque enfant a pu repartir avec un lot.

Le tout dans la joie et la bonne humeur, bref une activité pleinement réussie que nous aurons plaisir à renouveler.

**********

Et n’oubliez pas de noter sur vos agendas notre prochaine animation, ce sera le samedi 13 août pour notre 2ème Nuit des Etoiles sur le site du moulin !

Notre compte-rendu du conseil municipal du 14 avril 2022

Vous trouverez ci-dessous nos remarques et compléments d’informations au sujet de ce conseil municipal important pour la vie de notre commune car il y était question :

  • de la présentation et du vote des comptes de Gignac pour 2021
  • du budget primitif 2022.

Nous reviendrons plus en détails sur ces deux points dans un prochain article quand nous aurons pu travailler les différents points de ces votes en examinant les documents en mairie : c’est en effet compliqué de découvrir et de comprendre en même temps ces chiffres pendant le conseil !

Une information, une rectification et une constatation :

  • Ces comptes ont été présentés par Marie-France Delarbre, notre secrétaire de mairie, car la comptable du trésor était absente.
  • Dans le PV de ce conseil publié sur le site communal, nous avons relevé une erreur que nous nous permettons de rectifier. Pauline Pirault n’était pas présente et elle était représentée par Benoit Labroue. Ils y avait bien onze présents comme indiqué et non pas douze comme listé dans le PV. Par conséquent, il y avait trois conseillers représentés et non pas deux comme indiqué.
  • Une fois de plus, un bien maigre public puisque nous n’étions que trois ! Nous ne pouvons que regretter le manque de présence des habitants aux conseils municipaux qui sont un temps fort de la démocratie locale. D’autant que l’équipe municipale a fait son possible pour présenter et expliquer les différents points à l’ordre du jour pour ce conseil spécial budget qui a duré presque trois heures !

Un point intéressant pendant la présentation du budget primitif 2022 : Contrairement à l’année dernière, les subventions municipales ont été présentées et votées par l’ensemble des conseillers présents et représentés. Nous reviendrons lors de notre prochain article sur celles-ci d’un montant global de 27 700 € car nous n’avons pas eu le temps de noter la répartition. Par contre, nous pensons qu’il aurait été tout à fait intéressant pour les gignacois que le tableau de cette répartition  soit publié en même temps que le PV du conseil.

Opération cœur de village : comme annoncé dans les points 9 et 10 de l’ordre du jour, après les votes des budgets, il a été question de l’opération cœur de village et des décisions prises et votées à l’unanimité dans ce cadre.

Lire la suite

Notre compte-rendu du conseil municipal du 18 janvier 2022

Avec toujours le souci d’éclairer dans la transparence et la véracité des propos le contenu des conseils municipaux nous vous donnons à lire ci-dessous des compléments d’informations à même de compléter le PV du dernier conseil.

Pour ce faire, nous aborderons ce conseil point par point en vous apportant les précisions quand celles-ci seront nécessaires, non pour médire ou critiquer, mais avec l’objectif d’être au plus près du contenu des discussions de nos conseillers.

Délibération n°1 : Adressage – Demande de subvention au titre de la DETR 2022 (Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux)

Notre Maire fait un point sur l’avancement de ce dossier mis en œuvre depuis plusieurs mois par la municipalité : les supports cartographiques sont maintenant terminés et numérisés avec la détermination de 7 secteurs. Les élus ont bien avancés sur le dénomination des voies et les habitants de Saint Bonnet ont été consultés notamment pour trouver des noms pour les ruelles du village. À ce stade du dossier ce sont les seuls.

La numérotation des maisons devrait être faite sur le terrain avec un élu ; quand ce travail sera terminé la base de données communale sera transmise à l’échelon national pour une ampliation vers les services concernés.

Ce travail a permis de déterminer qu’il faudra acheter 180 panneaux de rue avec supports et attaches ainsi qu’environ 250 panneaux de numérotation pour les maisons concernées par cette adressage, d’où le coût relativement élevé de 14 081 € HT.

C’est pourquoi Madame la Maire propose la demande de subvention au titre de la DETR 2022 pour cet achat avec une participation possible à hauteur de 50% de l’Etat. Pour mémoire, une demande de DETR a déjà été posée pour les aménagements de sécurité sur la RD 15 et en continuité sur la RD 87, demande d’un montant pour l’Etat de 25 253.22€ HT. Une seule demande est normalement éligible mais notre Maire explique que cette demande pourrait être prise en charge s’il y a des reliquats de financement possible tout en expliquant que les aménagements sécuritaires du bourg sont prioritaires.

Sinon le financement de cet adressage devra se faire en autofinancement municipal…A celui-ci il conviendra d’ajouter la pose de ces panneaux réalisée par une entreprise adhoc pour un montant d’environ 18 000 € HT. Soit pour ce projet une enveloppe globale d’environ 32 000 € HT.

Malgré ce coût important, le dossier étant initié il faut aller jusqu’au bout, d’autant que nous sommes pratiquement les derniers à ne pas avoir finalisé cet adressage.

Pour alléger le financement, il est envisagé de se rapprocher de la commune de Pinsac qui semble en être à peu près au même calendrier d’achèvement, pour grouper l’achat des panneaux et donc avoir un coût moindre. Il est également prévu de contacter plusieurs entreprises pour des devis relatifs à la pose des panneaux pour en réduire l’impact financier à venir pour les finances de notre commune.

Ayant peu de choses à rajouter quant aux points 2 et 3, nous passons directement au point 4 « questions diverses ». 

  • Le cœur de village :

Lire la suite

Ordre du jour de la Séance du Conseil municipal du mardi 18 janvier 2022

Les membres du Conseil municipal sont convoqués à la Mairie dans la salle du Conseil municipal :

Le mardi 18 janvier 2022 à 20h30.

Gignac, le 13/01/2022

Le Maire, Solange OURCIVAL

ORDRE DU JOUR :

Délibération n°1 : Adressage – Demande de subvention au titre de la DETR 2022 (Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux) ;
Délibération n°2 : Décision modificative – Vote de crédits supplémentaires au budget principal sur l’exercice 2021 au compte budgétaire 6817 « Dotations aux provisions pour dépréciations des actifs circulants » ;
Délibération n°3 : Adhésion de la Commune de Floirac au Syndicat Mixte des Eaux du Causse de Martel et de la Vallée de la Dordogne S.M.E.C.M.V.D.) ;
Divers.

Le conseil municipal du 6 décembre 2021

Vous trouverez ci-dessous notre compte-rendu du dernier conseil qui s’est tenu dans la salle du conseil le 6 décembre 2021. Ce texte va, nous l’espérons, vous apporter quelques informations complémentaires sur le contenu des débats car nous ne pouvons que regretter la brièveté du procès verbal publié sur le site de la commune. En effet, il y manque notamment les éléments qui ont été soulevés en questions diverses (point 7 de l’ordre du jour) et qui ont fait l’objet de plusieurs communications des élus, communications en relation directe avec le quotidien des gignacois.

Public présent : deux représentants de Gignac ensemble !

Premier point à noter et que nous répétons de façon récurrente depuis plusieurs mois, nous n’étions que deux pour entendre et voir ce que nos élus avaient préparé. Certes, et en étant optimiste, on peut penser que l’absence du public est due à la totale confiance qu’ont les gignacois dans l’action de l’équipe communale ou bien que là aussi la pandémie est un frein majeur. Ceci étant, nous considérons toujours le conseil municipal comme un moment important de la démocratie locale.

Notre maire absente

Notre maire étant absente pour raisons de santé, c’est François Moinet, notre 1er maire adjoint qui a mené les débats. Pourquoi cette précision ? Parce qu’à la lecture du PV, nous lisons que contrairement à d’autres conseillers absents (seulement 9 conseillers présents au début de la séance), Madame la Maire ne s’est pas fait représentée par l’un des conseillers présents…

Des informations complémentaires

Délibération n°2 : Demande de subvention au titre de la DETR 2022 (Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux)

Nous ne reviendrons pas sur l’urgence pointée par l’équipe municipale de continuer à sécuriser les cheminements piétons dans le bourg, par contre nous nous interrogeons sur le plan de financement de cette opération et sur les aménagements envisagés.

Cette année la commune demandera une subvention de la DETR à hauteur de 30% alors que l’année dernière, pour la rénovation du bâtiment de l’ancienne mairie, la subvention souhaitée était de 50%. Nous ne comprenons pas ce différentiel d’une année sur l’autre, d’autant que le reste à prendre en charge sera pour la commune assez important : près de 60 000 euros hors taxes.

Quant aux aménagements prévus, nous ne savons pas, au moment de la rédaction de cet article, de quel ordre ils seront, tout en espérant ne pas voir d’autres poteaux rouges pousser sur le bord des routes. Il existe sans doute d’autres moyens pouvant être mis en œuvre dans le cadre d’une sécurisation efficace ?

En ce qui concerne les délibérations n°3 et 4 : nous avons eu quelques difficultés (comme certains conseillers qui ont demandé des précisions) à suivre l’exposé de François Moinet.

Voilà ce que nous en avons compris :

  • Augmentation des frais de scolarité demandés à la commune d’Estivals pour la scolarisation des élèves de cette commune à l’école de Gignac, soit +87€ pour un élève de maternelle et +293€ pour un élève d’élémentaire. Les frais deviennent donc identiques pour un élève de la maternelle et un élève de l’élémentaire. Cela nous semble logique dans la mesure où les enfants sont accueillis dans les mêmes locaux pour les mêmes prestations. Par contre nous n’avons pas d’explications sur les raisons de ces augmentations, quoique…
  • Depuis la rentrée 2021, le conseil régional d’Occitanie ayant constaté que des élèves corréziens du RPI empruntaient les transports scolaires de notre région, il a demandé à la commune d’Estivals le remboursement du ramassage sur son territoire. Estivals ne voulant pas prendre en charge ces frais de transport, la région s’est tournée ensuite vers les familles de ces élèves pour leur réclamer les frais de transport. Résultat, Gignac va payer cette participation d’où une opération blanche : d’un côté une augmentation des frais de scolarité de 190 euros par enfant (en moyenne entre maternelle et élémentaire) pour Estivals, et Gignac va payer 195 euros de transport scolaire par enfant d’Estivals scolarisé !

Délibération n°6 : Décision modificative – Vote de crédits supplémentaires au budget principal sur le programme 119 « Gros travaux divers »

Nous ne pouvons que noter cette décision modificative sans pour autant en connaître les raisons. Loin de nous de contester la nécessité d’une telle décision mais nous aurions au moins apprécié quelques éclaircissements.

Questions diverses

  • Le prochain Gignac Info paraîtra en janvier 2022

Rappel : le précédent numéro a été publié en mars 2021. A ce jour nous n’avons toujours pas reçu de courrier de la municipalité nous demandant la rédaction d’un article relatif à la vie de notre association.

  • Les nouveaux pylônes supportant les relais téléphoniques

Un quart d’heure de discussion à ce sujet qui semble important notamment en terme de pollution lumineuse, résolue depuis. Cependant ces pylônes correspondent bien aux demandes prioritaires de la commune, à savoir que le bourg ne soit plus une zone blanche. En revanche, des gignacois nous ont également fait savoir que ce pylône n’héberge toujours pas certains opérateurs comme Free.

Il est également noté que la réalité des communications téléphoniques dans plusieurs hameaux de notre territoire est bien loin d’être en adéquation avec les réalités techniques décrites par les opérateurs. Vivement la fibre partout !

  • Le PLUiH

Le Plan Local d’Urbanisme intercommunal et Habitat (PLUiH) est l’expression du projet de territoire en termes d’aménagement. Il devait remplacer les PLU communaux à l’horizon 2022. Mais celui-ci est très en retard (un an) du fait de la décision de Cauvaldor de cesser tout travail (inopérant) avec les cabinets initialement choisis et de le faire en interne.  Rappel des contraintes de celui-ci dans le cadre de la Loi Climat : limiter l’artificialisation des sols, privilégier des nouvelles constructions en périphérie des bourgs… Donc pour l’instant, c’est toujours le PLU de Gignac qui s’applique sur la commune et plusieurs demandes de modifications relatives à celui-ci ont été transmises à l’intercommunalité.

Il est également à noter une forte pression sur le foncier à bâtir en relation directe avec le développement du Bassin de Brive.

  • Cœur de village

La municipalité qui a fait de ce dossier un des axes majeurs du développement de la commune persiste et va donc renseigner le dossier ad hoc en s’appuyant sur le guide pratique écrit pour l’occasion par les services de Cauvaldor ; voir la fin de l’article de la Dépêche : https://www.ladepeche.fr/2021/10/02/enfance-et-patrimoine-sujets-du-conseil-communautaire-9826395.php

Nous reviendrons prochainement sur cet important dossier quand nous aurons pu prendre connaissance du contenu de ce guide pratique. Nous savons d’ores et déjà que ces opérations Cœur de Village doivent inclure la population et attendons de voir sous quelle forme notre municipalité compte le faire.

  •  L’école

Le projet de labellisation Ecocert pour la restauration scolaire est en avance sur le calendrier initial et celle-ci devrait passer directement au 2ème niveau d’éco-certification. Pour aller plus loin et bien comprendre l’intérêt de ce label vous pouvez vous rendre ici : https://www.ecocert.com/fr-FR/certification/referentiel-en-cuisine

P.J. : PV officiel de ce conseil

Une soirée des étoiles particulièrement réussie !

Après avoir été contraints d’annuler notre soirée « fête de la Musique » pour cause de pandémie puis d’élections, nous vous avions donné rendez-vous en ce soir du 14 août pour une observation partagée des étoiles sur le site du moulin. Cet événement était important parce qu’il s’agissait de notre premier moment convivial avec vous.

Et vous avez répondu présents, parce que le thème, le lieu et surtout la possibilité de se rencontrer de façon détendue et ludique vous semblaient important.

Grand merci donc à Jean-Luc pour avoir fait de ce temps d’observation un grand moment de partage de savoirs et d’envies !

Après un départ en cortège du parking de la salle des fêtes à une trentaine de personnes pour la montée vers le moulin, nous nous sommes retrouvés une bonne cinquantaine pour le début de l’animation « nuit étoilée » organisée pour notre association « Gignac Ensemble » par Jean-Luc, notre trésorier.

Une super soirée et un vrai moment convivial !

Nous savions qu’il avait plusieurs cordes à son arc, mais nous étions loin de penser que cette passion pour l’astronomie, née pendant son enfance, allait nous faire voyager depuis la création de l’univers jusqu’à l’exploration de la voûte céleste que le temps dégagé nous a permis d’apprécier pleinement.

Car des choses nous en avons apprises, et Jean-Luc sous le feu de nos questions, a toujours su trouver calmement les réponses sans oublier l’humour ! La soirée a été pour le coup très participative et à aucun moment nous n’avons assisté à une conférence savante, simplement à la transmission d’une envie de comprendre ce qui nous entourait et qui fait aussi le mystère de la nuit. Et les nombreux participants ont tous joué le jeu et su partager les outils qu’ils avaient apportés : des simples paires de jumelles jusqu’aux petits télescopes et lunettes astronomiques.

C’était une première pour Jean-Luc, mais vu l’émerveillement procuré nous espérons qu’il continuera à faire vivre son savoir au travers de nos yeux qui resteront à jamais ceux de l’enfance.

Et pour finir sur une note encore plus optimiste, la boîte à dons que nous avions fabriquée nous a permis de récupérer presque une centaine d’euros. Ils seront les bienvenus pour nos prochaines animations, à commencer par notre foire aux livres du 10 octobre à la salle des fêtes !

 

Gignac, c’est magique !

En quoi est-il magique de vivre à Gignac en 2021 ? Qu’est ce qui peut bien rendre la vie si magique à Gignac en cette période ? Pour essayer de répondre à ces questions, nous allons prendre la distance qui s’impose sans trop de sérieux, du moins dans un premier temps, car quoi de plus magique que l’humour ?

Cet article n’était pas prévu, car nous pensions avoir écrit à peu près tout ce que nous avions à dire au sujet du dernier conseil municipal et des réponses apportées par Mme la Maire à nos demandes, mais c’était sans compter sur la capacité de l’équipe municipale à nous surprendre, d’où notre titre.

Le forum des associations le 11 septembre

Comme vous avez pu le lire dans notre précédent article au sujet de nos courriers échangés avec la mairie, nous avions demandé le 15 juillet à Mme la Maire la tenue d’un nouveau forum associatif sur le modèle de ce qui se faisait il y a quelques années encore à Gignac. Et le jour même dans la réponse, nous apprenions que la commission Vie associative avait décidé d’organiser ce forum le 11 septembre. C’est magique !

Pourquoi ? Parce que rien ne nous laissait penser qu’un tel forum était envisagé par la mairie et le choix rapide de cette date nous surprend au vu des difficultés montrées lors du conseil municipal du 16 juin à trouver une date possible pour au moins rencontrer les gignacois : « Nous prévoyons de convier l’ensemble des habitants de la Commune le 25 septembre au Moulin pour un pot de remerciements des élus. Ce sera également l’occasion de rencontrer les nouveaux gignacois. »

Serions-nous dupes ? En l’occurrence non !

Nous pensons que cette décision n’est que de circonstance et fait suite à notre demande. C’est pourquoi nous revenons sur ce sujet car à la lecture du dernier PV rien n’est annoncé et depuis nous n’avons aucune information relative à l’organisation de ce forum !

Quoi qu’il en soit c’est normalement pour bientôt et nous comptons bien vous y rencontrer !

La Gariotte, un cabinet d’infirmières !

Toujours dans notre précédent article, nous faisions état de notre demande pour participer à la formation ADEFPAT qui doit commencer en septembre prochain afin de définir l’avenir de l’ancien multiple rural de notre commune. Cette demande était motivée par notre projet en construction relatif à l’installation dans l’ancien bar de la Gariotte d’un espace convivial favorisant les échanges sociaux dans notre commune : tiers lieu, espace de co-working, lieu de rencontres etc… tout était possible.

La réponse de la mairie est tombée : nous ne pourrons pas participer à cette formation et nous devons nous tourner vers d’autres associations gignacoises qui pourraient nous aider à monter le projet… Ah, oui ?

Rien de plus, rien au sujet d’un éventuel autre projet, et hop sur le site de la mairie, une annonce est publiée le 9 août : cabinet d’infirmières ! C’est magique !

Loin de nous de penser qu’un tel cabinet n’ait pas sa place dans notre commune, mais pourquoi donc l’installer dans cet ancien bar dont la configuration semble bien éloignée d’un cabinet médical et avec les difficultés de stationnement que tout le monde connaît ? Pourquoi par exemple ne pas proposer cette installation dans l’ancienne maison Bastit que la mairie vient d’acquérir ?

Quoiqu’il en soit, cette décision nous a encore surpris par la rapidité de son annonce, par le fait que nous l’apprenions via un article (très succinct) publié sur le site de la mairie sans qu’elle n’ait été présentée, discutée ou validée en conseil municipal ; même chose pour les sommes à investir pour faire de cet ancien bar un cabinet d’infirmières.

C’est magique comme l’intervention rapide des « bénévoles » de la mairie qui se sont empressés de vider l’ancien bar de tout son mobilier, de son comptoir et de son équipement frigo ! Comme pour nous dire que cette décision est irrévocable et que la disparition de tout ce matériel acte de façon très nette la fin de notre projet !

Serions-nous de nouveau dupes ? En l’occurrence non !

Nous pensons que cette annonce est une autre réponse directe faite par l’équipe municipale à notre demande et à notre projet et nous ne pouvons nous empêcher de penser que ce n’est pas en installant un cabinet d’infirmières que la vie sociale du bourg sera relancée ! Il s’agit d’un service, identifié comme tel par l’article de la mairie, pour le reste nous attendrons !

Bientôt une autre surprise ?

Nos courriers envoyés en mairie avant le dernier conseil municipal parlaient de plusieurs choses :

  • Le forum des associations : date donnée !
  • La Gariotte : projet annoncé !
  • Mais aussi de la possibilité de transformer l’ancienne bibliothèque sous la scène de la salle des fêtes en salle des associations.

La réponse nous ayant été donnée, à savoir qu’il y a déjà des salles dédiées aux associations sur Gignac (voir notre article précédent), nous attendons maintenant l’annonce d’une nouvelle affectation de cette salle qui ne sera sûrement pas celle que nous avions envisagée et sans doute encore moins une nouvelle salle pour les jeunes de la commune !

Gignac, c’est vraiment magique !